Skip to content

« Marée noire » à Nogent-le-Rotrou : 700 litres de fuel lourd déversés dans la Rhone !

by sur 20 août 2013

Nous sommes le 09 août 2013, et aujourd’hui, dans la petite ville de Nogent-le-Rotrou, en Eure-et-Loir (28), une grande quantité de fuel lourd s’est  déversé rue Saint-Lazare, pour s’écouler ensuite dans la Rhone (à ne pas confondre avec le fleuve le Rhône), rivière affluente de l’Huisne.

Cet incident est dû à un problème de jauge, ce qui a causé un écoulement de 500 à 700 litres de fuel lourd !

Pour éviter que la nappe de fuel se propage et atteigne l’Huisne, une équipe de pompiers est intervenue et a installé un barrage bloquant l’écoulement.

Rue de la Jambette (cf. plan ci-dessous), les sapeurs-pompiers du SDIS (Service Départemental d’incendie et de secours) se sont mis à l’ouvrage. En effet, comme mentionné ci-dessus, près de 700 litres de fuel lourd se sont répandu accidentellement rue Saint-Lazare (cf. plan) ! Un résident habitant dans cette rue a eu un problème de jauge au moment de sa livraison de fuel. Les dommages causés par cette fuite sont conséquents.

Zone détaillée de Nogent-le-Rotrou

 

Déroulement de l’intervention de pompage

Le fait que le fuel déversé dans la Rhone se dirige vers l’Huisne est relativement gênant, notamment pour la faune et la flore de cette rivière. Les pompiers ont été avertis de l’incident aux alentours de 10h30 le matin. Une fois arrivée sur place, l’équipe d’intervention a d’abord effectué une reconnaissance des lieux puis une estimation des dégâts, ensuite, les eaux polluées par le fuel ont été nettoyées avec une opération de pompage assurée par la CMIC (Cellule Mobile d’Intervention Chimique) de Dreux. Une fois le nettoyage effectué, les pompiers ont posé un barrage de paille, rue de la Jambette, pour stopper l’écoulement de fuel. Il aura fallu près d’une quinzaine d’intervenants pour rétablir la situation.

L’opération de pompage a duré plusieurs heures, d’après l’un des responsables de l’intervention, l’objectif de l’intervention étant de pomper le plus de fuel possible.

Malgré le fait que le fuel soit biodégradable (les fines particules qui se sont déversées dans l’Huisne vont disparaître progressivement), la flore animale se situant près de la Rue de la Jambette (rue qui borde la rivière) peut se voir intoxiquée car elle est très susceptible de boire les eaux polluées de la rivière. Dans le cas présent, les habitants qui possèdent des animaux devront rester attentifs afin d’éviter toute intoxication de leurs bêtes.   

Les dégâts causés par ce déversement de fuel sont vraiment à prendre en considération : en plus de l’Eure-et-Loir, d’autres départements tels que l’Orne et la Sarthe ont été touchés par le fuel.

 

L’équipe FioulPresse, le 20 août 2013

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :